Tabliers brodés : comment ça marche ?

Avr 14, 2022Pour les pros

Accueil » Blog » Pour les pros » Tabliers brodés : comment ça marche ?

Nous fabriquons des tabliers brodés personnalisés et Made in France. Pour cela, nous avons internalisé la broderie au sein de notre atelier en investissant dans une super machine : une brodeuse.

La broderie est une technique qui ne date pas d’hier, on en retrouve des traces dès l’antiquité pour se développer (comme on la connaît) à partir du Moyen-Age.

Contrairement à la sérigraphie (choisir entre sérigraphie ou broderie), où l’on vient apposer des couches de peinture sur le tissus, la broderie reproduit un motif avec un fil de couture.

La technique est plutôt simple : créer un motif en piquant un fil à broder de couleur dans un tissu tendu par un tambour à broder (un espèce de cadre qui permet de tendre le tissu).

Si la broderie à la main est encore très utilisée pour le loisir, dans l’univers du luxe ou encore sur des pièces demandant beaucoup de minutie (robes de mariée…) la version industrielle s’est imposée, permettant à tous de profiter de la broderie.

 

Comment fonctionne une brodeuse ?

La technique manuelle est délicate et spécifique, aucune machine ne pourrait reproduire les mêmes gestes.
Les brodeuses industrielles sont un mélange entre la version manuelle de la broderie et le fonctionnement d’une machine à coudre.

Si vous avez une machine à coudre chez vous, vous allez vite comprendre. Pour les autres, voici les détails.

Pour réaliser une couture, une machine a besoin d’un fil de dessous (sous le tissu) et d’un fil de dessus (sur le tissu) contrairement à la couture manuelle où il n’y a qu’un seul fil.
Le fil de dessus est inséré dans le chas de l’aiguille. A chaque piqûre de l’aiguille le fil de dessus vient “attraper” le fil de dessous pour s’entremêler et former un genre de “nœud”.

Pour la broderie, c’est pareil ! La brodeuse dispose d’un fil de dessous (inséré dans ce que l’on appelle une canette) et le fil de dessus inséré dans le chas de l’aiguille.
A chaque piqûre, les deux fils “s’enlacent” pour former un motif après plusieurs centaines ou milliers de piqûres.

Foncitonnement machine à coudre

La petite particularité c’est que la brodeuse dispose de plusieurs aiguilles (10 sur notre machine) pour pouvoir broder jusqu’à 10 couleurs de fils différents.

En fonction du motif à broder, il est plus ou moins long à réaliser par la machine. Un motif complexe et très grand peut compter 25 000 points ou plus. C’est autant de piqûres d’aiguille.

 

Comment une brodeuse peut-elle reproduire un dessin ou logo ?

C’est la partie complexe de l’histoire. Notre machine à broder, elle est forte, très forte mais elle a besoin de nous.

En effet, elle a son propre langage et elle ne comprend pas les autres.
Ainsi, lorsqu’on nous confie un logo à broder sur nos tabliers made in France, le format ne correspond pas à celui de la machine. Elle ne le comprend pas et ne peut donc pas le reproduire.

C’est là que notre équipe entre en scène !

Le boulot consiste à traduire une image en tracé que la brodeuse va suivre. Il faut alors lui indiquer les endroits où l’aiguille va devoir piquer le tissu.
C’est une étape nécessaire et assez longue. Si pour un logo très simple, le logiciel est assez “autonome” pour un logo plus complexe, les heures de travail défilent rapidement.

Nous passons en moyenne au moins deux heures sur un logo ou motif à broder.
Ce travail correspond au “frais de logiciel” que vous retrouverez sur votre facture.

La bonne nouvelle, c’est qu’une fois le travail réalisé, nous le gardons et vous n’aurez plus à payer ces frais si le logo ne change pas.

 

Concrètement, comment nos tabliers sont brodés ?

Une fois le motif ou logo traduit pour la machine, voici la démarche.

  1. Transférer le motif sur la machine (une bonne vieille clé usb suffit)
  2. Préparation du support à broder : il faut déterminer l’emplacement exact où le motif sera brodé. Il ne faut pas se tromper, une fois brodé, c’est généralement trop tard.
    A l’endroit souhaité, on fait un point à la craie (qui par d’un simple frottement).
  3. On place le tissu dans le cadre à broder. Le tissu doit être bien tendu !
  4. On installe le tambour sur la machine qui va littéralement scanner le cadre devant elle.
    L’image s’affiche sur l’écran de la machine. On y voit donc le point de craie.
  5. On charge le logo à la bonne taille et on le place “virtuellement” à l’endroit du point de craie (le tout sur l’écran tactile de la machine).
  6. Une fois le logo bien positionné, on place un “papier” appelé viseline sous le tissu qui permet de stabiliser le tissu pour que rien ne bouge.
  7. On vérifie que le fil est bien enfilé dans la machine, que la couleur est la bonne.
  8. FEU ! En un clic, la brodeuse entre en action et reproduit le motif.
  9. Quand elle a terminé, elle nous prévient. Il faut alors enlever le cadre, enlever le restant de viseline, couper les fils du dessous puis repasser.

En effet, s’il y a 50 pièces à broder, nous répétons l’opération 50 fois…oui, oui.

Voilà comment sont fait nos tabliers brodés personnalisés !

 

En fonction de son utilisation, la broderie peut tenir des années, c’est très solide surtout sur des tabliers qui sont destinés à être tachés et lavés.

Il va de soi, que toute la partie broderie est entièrement Made in France, tout comme nos tabliers personnalisés. C’est un autre beau métier que nous avons plaisir à proposer à nos clients.

Voici quelques exemples de broderies réalisées sur nos tabliers.

 

A bientôt.

L’équipe Marcel et Jean.

 

 

5% de remise

5% de remise

Inscrivez-vous à notre newsletter et obtenez un code promo de 5% de réduction valable sur votre prochaine commande !

(Offre non cumulable, valable pendant 120 jours, exclusivement sur la boutique en ligne marceletjean.fr (gamme professionnelle non incluse))

Votre inscription a bien été prise en compte ! Regardez vos emails.